Bruxelles rejette la proposition de supprimer les mots "sans huile de palme" des emballages

12 mars 2018

La commission des affaires économiques et monétaires du Parlement européen a rejeté la proposition visant à supprimer les mots "sans huile de palme" et "sans OGM" des étiquettes des produits alimentaires. La proposition a été présentée par deux députés italiens, Alberto Cirio et Fulvio Martisciello, au motif que ces mots détourneraient l'attention du contenu du produit. Pour cette raison, ils devraient être considérés comme une pratique ambiguë et une forme de publicité trompeuse.

L'objectif réel de l'amendement était d'obliger les entreprises à déclarer ou énumérer uniquement les caractéristiques des ingrédients réellement présents dans le produit et à exclure celles qui ne le sont pas, à moins que la présence ou l'absence de certains ingrédients ne se réfère à des maladies congénitales.

Selon les deux députés, contrairement aux termes "sans gluten" ou "sans lactose", qui sont insérés pour les personnes souffrant d'allergies ou d'intolérances, les allégations "sans huile de palme" et "sans OGM" détournent l'attention de ce qui est mis dans le produit au lieu de l'huile de palme.



Indietro

 
membre de
partner AIPIA, Active & Intelligent Packaging Industry Association
 

DEMANDER UNE DÉMO